Mamelons invaginés (chirurgie des tétons)

Le terme de mamelon invaginé correspond à  un mamelon qui est enfouis vers l’intérieur du sein.

Quelles sont les motivations de la correction des mamelons invaginés ?

Les seins, sont parfois sujets à des anomalies telle que l’invagination des mamelons.

Cela peut provoquer une impossibilité d’allaitement mais aussi une gêne esthétique ou même un complexe chez certaines femmes.

Quels sont les objectifs de la chirurgie esthétique (chirurgie des tétons) ?

L’objectif du chirurgien dans la correction des mamelons invaginés est de leur permettre de s’extérioriser afin de redonner un contour plus harmonieux à vos seins.

Rarement, l’intervention va permettre un allaitement qui s’avérait impossible auparavant.

L’importance de la 1ère consultation

Comme toute intervention de chirurgie esthétique, la correction des mamelons invaginés comporte des risques à connaître, des examens pré-opératoires à pratiquer et des protocoles à suivre.

En plus des examens habituels, il vous sera prescrit une mammographie.

Allaiter s’avère parfois impossible pour des mamelons invaginés, mais cette intervention ne garantit pas à toutes les femmes une réussite de l’allaitement, même si cela reste toutefois possible.

Il est conseillé d’attendre la fin de la croissance avant de subir une correction des mamelons invaginés.

Le risque de survenue d’un cancer n’est pas augmenté par cette intervention.

L’arrêt du tabac est important avant de pratiquer ce type d’intervention.

Dans certains cas particuliers, la sécurité sociale peut prendre en charge une partie ou toute l’intervention à sa charge.

L’intervention de la correction des mamelons invaginés

Un médecin anesthésiste aura été vu lors d’une consultation et des démarches pré-opératoires à suivre vous auront été prescrit.

+ Quel est le type d’anesthésie ?

Une anesthésie locale sera pratiquée le plus souvent.

+ Comment se déroule l’intervention ?

L’invagination d’un mamelon est due aux canaux galactophores anormalement courts qui retiennent le mamelon vers l’intérieur.

Le chirurgien va donc sectionner ces canaux, avec des incisions de quelques millimètres, afin de permettre au mamelon de s’extérioriser définitivement.

Afin qu’il n’y ait pas de récidives et pour  garantir un résultat stable, 2 petits lambeaux prélevés sur l’aréole sont interposés sous le mamelon, empêchant ainsi une reconnexion entre les canaux.

+ Et la cicatrice ?

Il existe une petite cicatrice horizontale souvent très peu visible entre l’aréole et le mamelon.

+ Quelle est la durée de l’intervention ?

L’intervention dure une demi heure en moyenne, sous anesthésie locale.

Quelles sont les suites opératoires ?

L’Hospitalisation dure une journée (chirurgie ambulatoire).

Les suites opératoires sont peu douloureuses et diminuées grâce à un traitement léger d’antalgique.
Un pansement « modelant » vous est mis en place.

Des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) apparaissent au niveau de la région traitée.

La reprise des activités est rapide.
Le sport ainsi que les efforts importants vous sont déconseillés pendant la première semaine.

Il est souhaitable d’attendre au minimum 1 an avant une grossesse, pour laisser au mamelon le temps de récupérer ses capacités.

 

Quel est le résultat attendu ?

L’objectif de cette intervention est de redonner un contour harmonieux à vos seins en faisant ressortir les mamelons qui étaient rentrés vers l’intérieur

Le résultat est immédiat et définitif. Les cicatrices s’atténuent et la sensibilité réapparaît généralement avec le temps.

avant après cure de mamelons invaginés

Quelles sont les complications envisageables ?

Durant vos consultations avec votre chirurgien vous seront détaillées toutes les complications envisageables.

  • Pour vous informer en préalable, voici les risques possibles :
  • saignement/hématome
  • Évolution défavorable des cicatrices : cicatrices hypertrophiques ou chéloides, retard de cicarisation.
  • Infection : elle peut nécessiter un traitement antibiotique ou une ré intervention pour drainage.
  • Altération de la sensibilité du mamelon : elle est fréquente les premiers jours mais une récupération rapide de la sensibilité est le plus généralement observée.