Reconstruction mammaire

Reconctruction des seins par le docteur Ozil

La reconstruction mammaire faire partie intégrante du traitement du cancer du sein après mastectomie.

Cette reconstruction mammaire peut avoir lieu à différents moments de la prise en charge:

• soit au même moment que la mastectomie: c’est ce que l’on appelle la Reconstruction Mammaire Immédiate (ou RMI): c’est dans la même intervention que le chirurgien plasticien procède à l’ablation de la glande mammaire, la mastectomie, et à la reconstruction du sein. Ce procédé n’est possible que dans certains types de cancers du sein.

• soit après un délai de plusieurs mois après la mastectomie: c’est ce que l’on appelle la Reconstruction Mammaire Secondaire. Ce délai est fixé à un an après la fin de la radiothérapie dans les reconstructions mammaires par prothèse, et peut être raccourci à 6 mois dans les reconstructions mammaires sans prothèses (reconstructions dites « autologues », c’est à dire avec les propre tissus de la patiente).
La reconstruction mammaire peut être effectuée avec une grande variété de procédés, mais il existe des grands principes valables pour toutes les reconstructions mammaires secondaires.

Après avoir discuté avec votre chirurgien plasticien et choisi un mode de reconstruction, il existe souvent plusieurs étapes, généralement espacées de 2 à 3 mois.

Création du volume mammaire: votre chirurgien plasticien va apporter un volume par différents procédés: prothèse mammaire, lambeau de grand dorsal+ prothèse mammaire, réinjection de graisse ou Lipofilling, lambeau de grand dorsal sans prothèse, lambeau abdominal ou DIEP, lambeau de cuisse  (TUG ou PAP), lambeau de fesse ou SGAP…etc. Mais la reconstruction mammaire n’est pas terminée à ce stade qui ne correspond qu’à la première étape.
Symétrisation de l’autre sein: Cette étape n’est pas nécessaire chez toutes les patientes, elle correspond à l’ »adaptation » de l’autre sein, en terme de forme, de hauteur et de volume, au sein reconstruit. On tient bien évidement compte des désirs de la patiente : Dans certains cas on effectue une réduction mammaire, dans d’autres une augmentation mammaire ou bien une cure de ptôse (lifting du sein).
Enfin lorsque les 2 seins ont acquis la forme et le volume finaux, on effectue la reconstruction de l’aréole et du mamelon.
Enfin, une fois le processus de reconstruction terminé, il est généralement reconnu qu’il faut attendre un an et l’estompement des cicatrices pour avoir une idée du résultat définitif.